Ce baccalauréat professionnel a pour finalité de préparer à l’exercice des différents métiers de la sécurité  publique, civile et privée :
* soit au sein de la fonction publique (police nationale, gendarmerie nationale, police municipale, sécurité civile…)
* soit pour le compte d’une entreprise pourvue de son propre service de sécurité ou d’une entreprise prestataire de service de prévention et sécurité.

Conditions d'accès et qualités requises :
1. Aux élèves de troisième générale ou professionnelle ;
2. Aux candidats titulaires d’un CAP Agent de Sécurité ou d'un BEP d'un secteur industriel ou tertiaire.
Toute personne qui s'engage dans cette filière, doit, avant d'entrer en formation, avoir été informée des exigences imposées par le secteur professionnel pour accéder à un emploi, en particulier en termes de capacités physiques et de moralité.

De fortes qualités personnelles sont exigées :
- une forte éthique personnelle, le sens du service au public,
- la capacité d’écouter, de dialoguer, le sens du dévouement ;
- la capacité à s’intégrer dans un groupe, à travailler en équipe,
- le sens de la discipline et du respect des consignes, particulièrement en intervention
- le sens des responsabilités vis à vis des autres membres du groupe,
- l’aptitude à observer un devoir de réserve et la confidentialité des informations et renseignements recueillis,
- le souci de rendre compte à sa hiérarchie et de proposer éventuellement une amélioration pour éviter le retour d’un incident.

L'organisation des périodes de Formation en Milieu Professionnel (PFMP) :
22 semaines réparties sur les 3 années de formation :
- la classe de seconde permet de découvir les métiers de la sécurité privée ;
- la classe de première permet de découvrir les métiers de la sécurité civile et publique ;
au cours du 3e semestre de formation, l'apprenant présente la certification intermédiaire CAP Agent de Sécurité ;
- A l'issue de la classe de première,l'élève étermine, avec l'aide de l'équipe pédagogique, la dominante choisie (soit sécurité incendie ou sécurité publique).

Le choix d’un métier orienté vers la sécurité et la prévention nécessite non seulement un casier judiciaire vierge mais aussi la non inscription dans le TAJ (Traitement des antécédents judicaires). 


Dans le cadre d’un stage chez les Pompiers de Dordogne et en partenariat avec GrDF réseaux Sud-Ouest, les élèves du Bac Pro Métiers de la Sécurité ont pu être formés à la prévention et à la gestion des incidents gaz. Pour plus d’informations, une plaquette d’information est disponible.

Enfin, nous vous proposons une vidéo réalisée par les élèves de Première Bac Pro Sécurité et prévention (2012-2013). Elle a pour but de sensibiliser les jeunes travailleurs au respect des consignes de sécurité et à l'Equipement de Protection Individuelle (EPI).