Les signalements pour maltraitance à l’enfance sont effectués le plus souvent par l’école.
En cette période de confinement, il convient, plus que jamais, de demeurer vigilant à l’égard d’enfants et d’adolescents dont la situation familiale pourrait leur faire courir un risque.

Si vous avez connaissance d’une situation compliquée :

- signalez-le à votre directeur d’école ou à votre chef d’établissement ;

- orientez les enfants, les adolescents et les familles vers le 119,
accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

 

En cas de danger grave et immédiat avec nécessité d’intervention sur place,
contactez sans délai les services de première urgence :
les services de police ou de gendarmerie (17 ou 112), les pompiers (18 ou 112) ou le Samu (15).