L’utilisation accrue des outils numériques en cette période de confinement nous oblige à redoubler de vigilance à l’égard du cyber-harcèlement.
« Net écoute » et les 335 référents académiques peuvent être des soutiens importants.
 
L’utilisation des classes virtuelles peuvent être à l’origine de cyber-harcèlement. C’est pourquoi nous vous proposons quelques outils pour vous en prémunir.